Immobilier de la cote

Faut-il investir en résidence séniors ?

Les habitations telles qu’Orpea dédiées aux personnes âgées ont de nouveau le vent en poupe. Ses nombreux privilèges fiscaux, la maturité du marché, … toutes les conditions semblent être réunies pour en assurer la rentabilité sur le long terme. Toutefois, comme tout investissement, il comporte encore quelques risques. Il est donc essentiel de prendre quelques précautions pour sécuriser au mieux son placement.

Assurer son investissement

Pour assurer son placement, il est essentiel de bien choisir le programme dans lequel on se lance. Ainsi comme pour tout investissement dans la pierre, l’emplacement est un des critères les plus importants de sa sécurisation. Il faut pouvoir se projeter comme durant ses vieux jours, un des locataires des hébergements que vous proposez aujourd’hui aux personnes âgées. Certes, il est peu probable que vous y séjournerez quand vous serez vieux, mais si vous arrivez à vous y projeter sans appréhension, ce que vous avez mis en place une structure très plaisante et confortable pour de telles personnes. Pour se faire, ne sous-estimez pas l’importance des domotiques pour le confort d’une habitation. Il faut d’ailleurs, faire en sorte que toutes les attentes des seniors soient respectées et remplies au niveau de leur cadre et confort de vie.

Le choix du gestionnaire

De ce choix dépendra la continuité de la rentabilité de l’exploitation des résidences seniors lancées sur le marché. Il est conseillé de porter son choix vers les gestionnaires d’envergure nationale et ayant déjà pas mal d’années d’expérience à leur actif. Il est également sensé de porter un intérêt poussé sur sa solvabilité. Pour se faire, vérifiez ses comptes accessibles en ligne. L’engagement ne doit être pris qu’avec un seul gestionnaire et non pas avec plusieurs. Il faut aussi se demander sur l’appartenance des lots de services et des lots techniques, car l’enjeu ici mis en jeu, est considérable. En effet, ces lots doivent être considérés comme parties communes générales, si ceux classés comme partie privatives, appartiennent exclusivement au gestionnaire. C’est au niveau de ces dernières que l’exploitant va jouer pour faire pression sur le propriétaire afin de faire revoir à la baisse le loyer.

Laissez un commentaire sur notre rédaction si vous avez une envie d'échange.

Les publications similaires de "Blog Immo"

  1. 10 Sept. 2018Avec une piscine votre maison est encore plus belle93 visites
  2. 9 Sept. 2018Tous nos clients recommandent de passer par Le Mas Toulousain81 visites